2019-09-11_155524

LA TÉLÉMEDECINE EN EHPAD DEVIENT RÉALITÉ !

« Lutter contre les déserts médicaux n’est qu’un des aspects du bouleversement annoncé par l’arrivée de la télémédecine. Si la pratique reste pour l’instant marginale, elle devrait se développer rapidement. D’ores et déjà, la CPAM rembourse cet acte médical. Loin d’être un gadget, ce nouveau mode de consultation permettra de maintenir le résident dans son cadre de vie et de limiter les difficultés quand il s’agit de planifier un déplacement. Je remercie l’ensemble des acteurs qui oeuvre au bon déroulement de ce projet. »

Fabienne BEFFY
Directrice de l’EHPAD Fondation Soussial de Miramont de Guyenne
et de la Résidence Eulalie de Verteuil d’Agenais
Porteuse du projet télémédecine pour le GCSMS nord

Première téléconsultation test en EHPAD

Le jeudi 25 juillet, la Résidence Eulalie de Verteuil d’Agenais, EHPAD pilote et porteur du projet ‘’Télémédecine en EHPAD 47’’a réalisé la première téléconsultation test via des outils simples : messagerie sécurisée MSSanté et Skype professionnel. Cette première visioconférence mettant en relation une résidente et un médecin expert en gériatrie du Centre Hospitalier Inter-Communal de Marmande a permis de tester le matériel informatique, la connexion Internet et de valider les procédures. En attendant la mise en place d’un outil dédié à la télémédecine ce processus sera déployé dans les EHPAD pour tester les éléments nécessaires au bon fonctionnement de la télémédecine.

Le choix d’un outil télémédecine pour pérenniser l’activité

Les membres du Comité de pilotage ont décidé qu’un outil unique de télémédecine serait choisi sur le département. Cette décision va permettre d’uniformiser les pratiques de l’ensemble des structures : centres experts, EHPAD, Unité Sanitaire en Milieu Pénitentiaire (USMP), Foyer d’Accueil Médicalisé (FAM) et Maison d’Accueil Spécialisée (MAS), ainsi que d’autres structures à venir. Elle aura l’avantage de permettre aux utilisateurs de s’appuyer sur une hotline et d’avoir une maintenance évolutive de l’outil. Ainsi, trois éditeurs d’outil télémédecine sont venus présenter leur solution et in fine, les directeurs d’établissements du GCSMS et du GHT ont porté leur choix sur l’outil Nexus de la société Acetiam, groupe NEHS, comme outil pour l’usage de la télémédecine en Lot-et-Garonne.

Catégories : Actualités